Améliorer son anglais avec elocance
retour au blog
Améliorer son anglais avec elocance

Améliorer son anglais avec elocance

On le sait, les français ne sont pas les meilleurs en langues étrangères. Du coup on a pensé une solution pour aider à améliorer son anglais, tout en bossant l'accent tonique. Une solution inspirée par nos utilisateurs.

Il y a débat.

Selon certains spécialistes, si vous ne vous y mettez pas avant l'âge de 10 ans, vous aurez peu de chances d'apprendre correctement une nouvelle langue (écoutez cet article du Guardian à ce sujet). Selon d'autres, tout n'est jamais perdu...

Mais la communauté scientifique s'accorde au moins sur une chose : lorsqu’on s’y met après 10 ans, on augmente grandement ses chances d’avoir un accent à couper au couteau. Et de galérer avec l'accent tonique : le vocabulaire des "late learners" est très bon, mais leur prononciation est une cata... En gros le fond est bon, mais c'est l'audio qui dérape.

Tout n'est pas perdu pour autant. Le chercheur Stephen Scott Brewer a introduit récemment une nouvelle notion dans le domaine de l’apprentissage des langues : le pouvoir du jeu intérieur. Comprendre la capacité d’auto-influence de l’apprenant, une force déterminante pour progresser avec succès. Comme chez le sportif de haut niveau : on appelle ça la mentalisation. Et ça, c'est accessible après 10 ans.

On vous recommande l’écoute (longue) de cet article scientifique passionnant. Audio go !

Enfin, nous avons une bonne nouvelle pour les geeks assumés qui lisent cette newsletter : on peut aussi apprendre à parler une langue grâce aux jeux vidéos. C’est le chercheur Christophe Timothy qui l’explique dans cet article à écouter : lorsque vous jouez à des jeux en réseau comme World of Warcraft, vous développez un biais de motivation à apprendre la langue. Tout simplement pour parler avec vos camarades de jeux situés à l’autre bout du monde.

De notre côté, on vous recommande un hack simple : passer un texte anglais, allemand ou espagnol dans elocance pour le transformer en audio. Et l’écouter avec le bon accent. Un peu comme si un anglais ou un espagnol vous faisait la lecture, sauf que c’est notre lecteur de texte boosté au text to speech qui le fait ! Résultat garanti !

Louisa, PO chez elocance.

En poursuivant votre nagivation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'infos dans notre politique de confidentialité.

ok