Pour vaincre la procrastination, mettez-vous au lit ! - Blog
retour au blog
femme avec son café et son ordinateur fait une sieste - elocance comment vaincre la procrastination blog

Pour vaincre la procrastination, mettez-vous au lit !



Une récente étude scientifique parue dans le magazine Personality and Individual Difference, - et qui fait un gros buzz ces jours-ci sur Reddit aux Etats-Unis - suggère que le fait de s’ennuyer ferme, et a fortiori de vivre dans une routine pesante (quoi ? le confinement vous dites ?), nous conduirait tous à retarder l’heure où l’on se couche, et à dégrader ainsi continuellement notre sommeil…

…ce qui en retour nous place dans un état léthargique le lendemain, avec une boucle de mollesse, d’ennui et de procrastination qui s’ouvre. Puis à nouveau un coucher tardif, etc. En gros, impossible d’arrêter de procrastiner.

La solution pour sortir de la procrastination ?


gif - Productivité, gain de temps
on dirait pas, mais là il bosse sa productivité
Au lit tôt, pour commencer. Puis, dès le lendemain, passer à l’action.

Voici donc de quoi vous aider à vous lancer vite et vous remettre sur les rails, une fois que vous aurez fait une bonne nuit. Et à enfin vaincre la procrastination.



Ne planifiez pas (trop)


La planification, ou disons surtout la sur-planification - n’est généralement qu’un moyen détourné de continuer à procrastiner. On met en place un plan bataille, qu’on va peaufiner des mois durant avant de se lancer vraiment, histoire de ne pas se planter.

Comme le disent les auteurs de Rework : « planifier à long terme relève du fantasme. Trop de facteurs ne dépendent pas de vous ». Et ils ajoutent : « les plans laissent le passé décider de l’avenir. Ils mettent des œillères. […] Or vous devez pouvoir improviser. Vous devez pouvoir saisir les occasions.».

Car à trop vouloir planifier et rester collé à ses prévisions, on en vient à ce « cas typique où l’on « réussit son échec » en exécutant à la perfection un plan inapproprié » explique Tim Ferris dans son livre La Semaine de 4 Heures.Donc pour vaincre la procrastination, on se lance sans plan. On bâtira le plan en cours de route.


Prenez des décisions vite



L’action recèle des vertus cachées. Et agir vous obligera à prendre des décisions. Même des mauvaises. Ce n’est qu’une fois que vous aurez pris une décision et exécuté celle-ci que vous pourrez réfléchir. Et uniquement après, en tirant les conclusions qui s’imposent.

Dans le cas d’un changement de carrière par exemple, qui implique de nombreuses décisions lourdes de conséquences, Roman Krznaric écrit dans son livre How to Find Fulfilling Work : « Notre meilleur espoir de vaincre la peur de changer […] est de rejeter le modèle traditionnel du changement de carrière, qui nous conseille de préparer méticuleusement notre plan avant d’agir pour le remplacer par la stratégie inverse, c’est-à-dire agir, d’abord, et réfléchir ensuite ».

Et Herminia Ibarra – dans « Working identity : unconventional strategies for reinventing your career » - de compléter : « la plus grosse erreur que l’on commet quand on tente de changer de carrière est de ne faire le premier pas qu’après avoir choisi sa destination. […] On apprend qui on est en éprouvant la réalité, et non en regardant [uniquement] en soi. La réflexion doit venir a posteriori, une fois qu’on a pris l’élan et qu’on a quelque chose de neuf à analyser ».

Chez elocance, nous sommes persuadés que cette stratégie s’applique à (presque) toutes les décisions quotidiennes. Et fonctionne très bien pour sortir de la procrastination.

Alors agissez d’abord, et laissez la réflexion pour après. Et pensez au passage à esquiver le piège tendu par tous vos biais cognitifs - on en avait déjà parlé ici.

Lancez-vous pendant 15 min

Pour vous aider à vous lancer, vous pouvez utiliser la technique dite « des 15 premières minutes », ou dite du « pomodoro Challenge ».

C’est une technique employée pour aider les grands procrastinateurs à passer à l’action. Elle consiste, lorsque vous rechignez à vous mettre à l’œuvre sur une tâche quelconque, à vous donner 15 minutes – que vous sacrifiez – pour travailler sur la tâche en question.

A l’issue de ces 15 minutes, si la tâche est aussi difficile et rébarbative que vous l'imaginez, vous vous autorisez à laisser tomber. Dans la plupart des cas, une fois que vous avez commencé le travail, vous vous rendez compte que la tâche n’était pas si terrible, et que c’était surtout l’idée que vous vous en faisiez qui vous empêchait de passer à l’action.

**

Ps : c’est d’ailleurs un peu la même chose généralement avec les voix de synthèse et le Text-to-Speech (promo time) : les études réalisées auprès des utilisateurs d’elocance montrent que plus vous les écoutez, plus vous vous habituez à le faire et plus vous serez amené à le faire ! En clair : vous construisez une habitude productive. 😉


------------------------------

Définitions utiles 📚 :


Définition procrastination : Tendance à remettre au lendemain, à ajourner, à temporiser. (Définitions proposées par les Dictionnaires Le Robert)

Méthode pomodoro : Technique de productivité qui utilise un minuteur pour diviser le travail en intervalles de 25 minutes, séparés par des pauses de 5 minutes. Au bout de 4 intervalles de travail pause. On s'accorde alors une plus longue pause.
La durée des intervalles de travail peuvent être changés en fonction des tâches & de la préférence personnelle.
De nombreuses applications android ou ios sont disponibles pour pratiquer la méthode pomodoro.

Bonus : comment prononcer procrastination => Ecoutez cet article en audio grâce à elocance ici 😉



elocance
, c’est votre nouveau super pouvoir audio.
Vous n’avez pas le temps de lire des contenus importants pendant la journée - articles d'actualité, newsletters, emails, documents...?
Stockez-les dans l’app et écoutez les dès que vous avez 5 min, comme un podcast personnalisé.



En poursuivant votre nagivation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'infos dans notre politique de confidentialité.

ok